Posted on Laisser un commentaire

Mot de la présidente – Un juste retour des choses

Chers membres,

Cette édition printanière du MÉM’EAU vous rappelle notre rendez-vous annuel : l’incontournable et l’unique colloque destiné aux gestionnaires des cours d’eau du monde municipal ! Toutefois, qui dit colloque, dit aussi assemblée générale annuelle (AGA) et élection de vos représentants. Votre participation à l’AGA est remarquable. Votre implication au sein de votre organisation pourrait être, soyons honnête, revue à la hausse. Ne vous méprenez pas, mon ton n’est pas revendicateur. Je n’irai pas par quatre chemins, l’AGRCQ fêtera ses 4 printemps en 2015. Le dynamisme et l’énergie qu’elle dégage provient en très grande partie des gens de conviction qui composent cette association. Cette année encore, de nombreux postes seront en élection pour l’occupation d’un siège d’un représentant régional au sein du conseil d’administration. Les régions suivantes : Bas-Saint-Laurent, Capitale Nationale, Estrie, Montréal, Outaouais, Côte-Nord, Nord-du-Québec, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Chaudière-Appalaches, Laval, Laurentides et Centre-du-Québec cherchent un représentant issu de cette région. La représentativité régionale permet de solidifier notre rayonnement et notre positionnement à l’échelle de la province.

Vous ne voulez pas débattre de questions administratives, mais vous voulez faire une différence dans les projets que l’AGRCQ mène de front ? Aucun soucis, joignez un des différents comités !  Les comités œuvrent dans la planification et la réalisation notamment du colloque, du programme de formation, du guide sur la gestion des cours d’eau municipaux, des communications et entreprennent des discussions de fonds concernant la représentation des intérêts de nos membres. Il y a tant à faire ! Les comités sont composés de bénévoles ou d’administrateurs qui croient à la pertinence et au rôle de l’AGRCQ sur la scène municipale.

Au nom des bénévoles que vous connaissez et surtout que vous reconnaissez d’année en année, qui portent les projets de l’AGRCQ à bout de bras, je vous dis que le temps est venu de leur alléger la tâche, et donc que vous vous impliquiez. L’invitation est lancée, car le besoin est bien réel. Si comme moi vous avez à cœur l’AGRCQ, que vous êtes fiers et satisfaits de votre colloque, cet appel s’adresse à vous.

En terminant, je me permets de citer Winston Churchill. J’ai longuement cherché une finale à ce mot qui illustrerait le ton volontaire, le sens de l’implication et la joie de donner de son temps lorsque cette citation est apparue : On gagne sa vie avec ce que l’on reçoit, mais on la bâtit avec ce que l’on donne. Ainsi, le gestionnaire aux cours d’eau et le bénévole de l’AGRCQ se nourrissent l’un de l’autre pour faire place à un professionnel engagé qui redonne à son employeur ce qu’il a reçu de l’AGRCQ et inversement. Cette implication dans l’AGRCQ est le début d’un juste retour des choses finalement.

Au plaisir de vous revoir à Rivière-du Loup.