Posted on Laisser un commentaire

La sécurité civile et l’aménagement – Les OBV comme espace de concertation

Les organismes de bassins versants (OBV) du Québec ont à peine dix ans et témoignent déjà d’une forte adaptation du modèle québécois de la gestion intégrée de l’eau par bassin versant (GIEBV) aux diverses réalités régionales. La concertation, en parallèle de l’approche réglementaire caractérisant le secteur de la gestion de l’eau, permet aux intervenants et aux municipalités d’améliorer leur connaissance des enjeux hydriques et d’inscrire leurs décisions au sein d’une vision partagée de la durabilité des relations que doivent envisager les collectivités québécoises envers les cours d’eau de la province.

Depuis l’adoption de la Politique nationale de l’eau en 2002, les OBV se sont graduellement inscrits dans le paysage québécois de la gestion de l’eau. Si certains devaient créer du tout au tout un espace régional de concertation dédié à l’eau, d’autres vivaient la transformation d’un organisme communautaire à celui d’un organisme à but non lucratif soutenu par une politique gouvernementale.

Lire la suite sur Québec Municipal ici