espace membres

Dernières nouvelles

Programme d’aide aux projets

16 janvier 2018 par Claire Michaud

Fondation de la Faune du Québec

1er février 2018 : Date limite pour présenter un projet aux programmes  Amélioration de la qualité des habitats aquatiques, Faune en danger, Faune-forêt, Mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole.

Programme de mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole

Objectif : Le programme permet de greffer une composante faunique à des projets collectifs de gestion intégrée déjà en cours. Il vise à améliorer la qualité des habitats fauniques dans les bassins versants agricoles, à encourager l’engagement des producteurs agricoles envers la protection et l’amélioration des habitats fauniques, à favoriser la concertation entre les intervenants agricoles, environnementaux et fauniques afin de coordonner leurs actions dans des secteurs d’intervention ciblés ainsi qu’à faciliter le transfert de connaissances vers les producteurs agricoles.

Date de soumission : 1er octobre et 1er février

Programme « Amélioration de la qualité des habitats aquatiques » (AQHA)

Objectif : Améliorer la qualité et la productivité faunique des habitats des poissons ; soutenir la participation des organismes du milieu à l’amélioration des habitats de la faune aquatique.

Date de soumission : Le 1er octobre et le 1er février.

Programme « Faune en danger »

Objectif : Contribuer au rétablissement des espèces fauniques menacées et vulnérables du Québec en protégeant, améliorant, restaurant ou en faisant connaître les moyens de protéger les habitats qu’elles occupent.

Date de soumission : 1er octobre et 1er février

Programme « Faune-Forêt » sur terre privée

Objectif : Encourager l’engagement des propriétaires de boisés envers la protection et l’amélioration des habitats fauniques, favoriser l’intégration de la sylviculture et du maintien de la biodiversité et stimuler la planification des interventions à l’échelle du territoire.

Date de soumission : 1er octobre ou 1er février


Rendez-vous incontournable des acteurs du domaine de l’environnement au Québec, la 12e édition biennale du Salon des technologies environnementales du Québec réunira plus de 3 000 participants, près de 150 entreprises exposantes ainsi qu’une centaine de conférenciers autour d’échanges techniques, scientifiques et commerciaux propices à la progression des dossiers environnementaux du Québec.

Vitrine du savoir-faire en environnement au Québec, le Salon des technologies environnementales est une invitation à parfaire ses connaissances, à réseauter et à faire du développement d’affaires.

Cette édition 2018 sera notamment marquée par la présentation d’un événement parallèle d’envergure, soit la 9e édition du Symposium canadien sur les matières résiduelles, lequel attirera plus de 300 intervenants en gestion des matières résiduelles d’Amérique du Nord.

Pour obtenir de plus amples renseignements et pour vous inscrire à l’événement, visiter le site Internet du Salon des technologies environnementales du Québec.


Congrès provincial sur la gestion des inondations

13 décembre 2017 par Claire Michaud

 

 

 

Dans une perspective de changements climatiques, fournir aux élus et gestionnaires municipaux les derniers outils et connaissances pour la prise de décision et l’optimisation des pratiques d’aménagement face aux risques d’inondations.

Contenu

  • Effectuer un bilan sur les inondations du printemps 2017.
  • Partager sur les développements récents en matière de connaissances sur les inondations et les changements climatiques.
  • Adopter une vision territoriale et dynamique dans l’appréhension et la gestion des aléas.
  • Connaître les impacts et documenter les vulnérabilités pour mieux anticiper et réagir en période de crise.
  • Évaluer et prendre en compte les risques dans la prise de décision et l’aménagement du territoire.
  • Réfléchir au développement de plans de gestion intégrée du risque d’inondation.

 

 

Printemps 2017 : le territoire de 261 municipalités a été inondé, affectant 5260 résidences et 557 routes. Plus de 4000 personnes ont dû être évacuées. Dans un contexte de changements climatiques, la fréquence et l’intensité des épisodes d’inondation sont appelées à augmenter, non seulement au printemps, mais aussi à l’automne et en hiver. Il importe de mieux se préparer.

En réponse à ces évènements , et afin d’outiller les décideurs pour prévenir de nouvelles crises,  » Agir en amont « , le congrès provincial sur la gestion des inondations permettra d’instaurer un dialogue entre acteurs autour des solutions existantes, concrètes et applicables.

Horaire

Le 1er février de 9 h à 16 h 45.


Rendez-vous de l’Atlas 2018

7 décembre 2017 par Claire Michaud

Le Conseil régional de l’environnement du Centre-du-Québec, en collaboration avec le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec, le Regroupement national des organismes de bassin versant et le Réseau des milieux naturels du Québec, vous convie aux Rendez-vous de l’Atlas 2018.

 

Ces rendez-vous visent à diffuser les résultats obtenus dans le cadre de l’élaboration de l’Atlas des milieux naturels d’intérêt du Plan d’action Saint-Laurent de même qu’à décrire la méthodologie de priorisation ayant été suivie et les stratégies de conservation préconisées. À terme cette démarche a pour objectif de favoriser l’intégration de ces méthodologies et de ces stratégies dans le cadre des mandats des différents acteurs du milieu, notamment les plans régionaux des milieux humides et hydriques, les plans de développement de la zone agricole, l’application des orientations en matière gouvernementale dans les schémas d’aménagement et de développement, les plans d’urbanisme, les plans directeurs de l’eau et les projets de conservation volontaire.

 

Nous vous invitons à vous inscrire dès maintenant et diffuser l’invitation dans votre réseau.

 

Pour de plus amples informations, cliquez ici.


Journée sur la gestion de l’eau

7 décembre 2017 par Claire Michaud

11 Décembre 2017

Le comité régional des cours d’eau (CRCE) de la MRC de Pierre-De Saurel tiendra une journée sur la gestion de l’eau, le 11 décembre prochain, à Saint-Robert. Un événement organisé en partenariat avec l’UPA Richelieu-Yamaska.

L’objectif de cette journée est d’échanger sur les enjeux liés aux cours d’eau, de mieux comprendre le rôle des différents intervenants, d’explorer certaines pistes de solutions et d’amorcer une réflexion régionale pour l’avenir.

Programmation


L’AGRCQ souhaite la bienvenue à Mme Claire Michaud au poste de directrice de l’association. Madame Michaud a été une importante et précieuse collaboratrice auprès de l’AGRCQ depuis son tout début. Maintenant retraitée du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), madame Michaud se dit très fière de relever ce nouveau défi avec nous!


Modernisation de la LQE, le projet de loi 102 est adopté

24 mars 2017 par Marie-Catherine Derome

L’Assemblée nationale a adopté le projet de loi no 102, intitulé « Loi modifiant la Loi sur la qualité de l’environnement afin de moderniser le régime d’autorisation environnementale et modifiant d’autres dispositions législatives notamment pour réformer la gouvernance du Fonds vert ».

Modification LQE_explicatif

Modification LQE_explicatif municipalité


11 AVRIL 2017

AGORA HYDRO-QUÉBEC (PAVILLON COEUR DES SCIENCES)

COMPLEXE DES SCIENCES PIERRE-DANSEREAU – UQÀM

MONTRÉAL

Mission de l’association

Favoriser la résilience du patrimoine naturel par l’éducation et la formation en matière d’érosion, de contrôle des sédiments, de gestion des eaux pluviales et de restauration des cours d’eau.

 

L’AICE existe depuis 1971 et s’est imposée depuis 45 ans comme un organisme favorisant la diffusion des meilleures pratiques pour minimiser les impacts aux milieux récepteurs.

Pourquoi en 2017 au Québec?

L’AICE a implanté une structure au Canada en novembre 2016, chacune des provinces ayant un représentant. L’objectif visé par la branche canadienne est de devenir l’organisation principale au Canada pour les personnes et organismes partageant un intérêt commun pour le contrôle de l’érosion et des sédiments, la gestion durable des eaux pluviales et la protection et la restauration des cours d’eau.

 

Pourquoi faire un symposium ?

Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques MDDELCC travaille sur un document qui viendra appuyer le projet de loi n°102 (Loi modifiant la Loi sur la qualité de l’environnement afin de moderniser le régime d’autorisation environnementale et modifiant d’autres dispositions législatives notamment pour réformer la gouvernance du Fonds vert). La mise en application des nouvelles dispositions ayant une implication importante pour la gestion des eaux pluviales au Québec, il y a lieu de faire le point avec ce premier Symposium sur les dernières années depuis la publication du Guide de gestion des eaux pluviales et de voir comment les nouvelles orientations influenceront les façons de faire au Québec.

Nouveaux documents, nouvelles imputabilités pour les ingénieurs.

De nouvelles pratiques seront implantées par le MDDELCC et l’IECA est en mesure de vous aider à respecter les nouvelles exigences.

Presentation et programme symposium 2017


Le comité organisateur est heureux de vous annoncer que la troisième édition du colloque La Recherche Hydrologique au Québec (RHQ 2017) se tiendra à Québec les 15 et 16 mai 2017 au Pavillon Desjardins de l’Université Laval. Le thème principal de cette édition est « la gestion et l’évolution du risque hydrologique » et il se déclinera en quatre sous-thèmes : 1) Le risque hydrologique en production agricole; 2) Le risque hydrologique en milieux naturels et aménagés; 3) Le risque hydrologique dans les villes; 4)  Le risque hydrologique dans la conception d’ouvrages.

Cet événement est ouvert à tous ceux (chercheurs, étudiants, consultants, experts d’agences gouvernementales, de ministères ou du secteur municipal) dont les intérêts professionnels touchent à l’une ou l’autre des formes du risque hydrologique. Le colloque se veut une occasion d’échanges et de discussions autour des expériences acquises par diverses organisations (consultants, ministères, municipalités, universités) sur la gestion du risque hydrologique. Le comité organisateur espère que ce colloque permettra d’identifier les enjeux opérationnels du risque hydrologique dans différents secteurs et d’amorcer un dialogue entre chercheurs et praticiens.

Les personnes dont les travaux traitent de l’un ou de plusieurs des sous-thèmes du colloque sont invités à soumettre un résumé. Le résumé doit compter moins de 450 mots, donner une description des objectifs, méthodes, résultats et principales conclusions des travaux. Une liste des auteurs avec leur affiliation ainsi que l’adresse courriel de l’auteur responsable de la correspondance doivent également être inclus. Enfin, les auteurs devront préciser le ou les sous-thèmes du colloque visés ainsi que le format souhaité de leur contribution : présentation orale ou affiche. Les personnes ont jusqu’au 17 février 2017 pour soumettre leur résumé. Nous encourageons fortement les personnes ayant réalisé des études de cas à soumettre un résumé.

Les personnes intéressées sont invitées à consulter le site du colloque  (https://rhq2017.sciencesconf.org/) pour plus d’information. L’inscription sera ouverte à compter du 15 février 2017.

Pour toute information, prière d’envoyer un courriel à l’adresse rhq2017@sciencesconf.org.

Au plaisir de vous rencontrer à Québec

Le comité organisateur

Daniel Nadeau (Université Laval)
Sylvain Jutras (Université Laval)
Alain N. Rousseau (INRS-Eau, Terre et Environnement)
Alain Mailhot (INRS-Eau, Terre et Environnement)

 


Organisé par Réseau Environnement, la 12e édition d’AMERICANA, Forum sur l’environnement et Salon international des technologies environnementales, se tiendra du 21 au 23 mars 2017, au Palais des congrès de Montréal.

Plus grand évènement environnemental multisectoriel d’Amérique du Nord, AMERICANA rassemblera experts et décideurs en environnement pour discuter d’enjeux globaux, découvrir les dernières avancées technologiques, faire du commerce et participer à des activités de réseautage.

Plus de 200 conférences, présentées dans six salles en simultané, seront proposées aux participants et organisées selon huit thématiques importantes : Innovation et technologie, Environnement et marché, Gestion durable des ressources, Eau, Matières résiduelles, Sols et Eaux souterraines, Changements climatiques et Biodiversité.

Le Salon d’exposition rassemblera près de 350 exposants issus du domaine des nouvelles technologies environnementales. Les participants pourront également prendre part à des rendez-vous d’affaires, dans le cadre de l’activité maillage d’entreprises (B2B).

Pour vous inscrire, visitez le site d’AMERICANA.

Profitez du tarif prévente en vous inscrivant avant le 12 février 2017.