espace membres

SYMPOSIUM 2017 DE L’ASSOCIATION INTERNATIONALE DU CONTRÔLE DE L’ÉROSION

9 février 2017 par Marie-Catherine Derome

11 AVRIL 2017

AGORA HYDRO-QUÉBEC (PAVILLON COEUR DES SCIENCES)

COMPLEXE DES SCIENCES PIERRE-DANSEREAU – UQÀM

MONTRÉAL

Mission de l’association

Favoriser la résilience du patrimoine naturel par l’éducation et la formation en matière d’érosion, de contrôle des sédiments, de gestion des eaux pluviales et de restauration des cours d’eau.

 

L’AICE existe depuis 1971 et s’est imposée depuis 45 ans comme un organisme favorisant la diffusion des meilleures pratiques pour minimiser les impacts aux milieux récepteurs.

Pourquoi en 2017 au Québec?

L’AICE a implanté une structure au Canada en novembre 2016, chacune des provinces ayant un représentant. L’objectif visé par la branche canadienne est de devenir l’organisation principale au Canada pour les personnes et organismes partageant un intérêt commun pour le contrôle de l’érosion et des sédiments, la gestion durable des eaux pluviales et la protection et la restauration des cours d’eau.

 

Pourquoi faire un symposium ?

Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques MDDELCC travaille sur un document qui viendra appuyer le projet de loi n°102 (Loi modifiant la Loi sur la qualité de l’environnement afin de moderniser le régime d’autorisation environnementale et modifiant d’autres dispositions législatives notamment pour réformer la gouvernance du Fonds vert). La mise en application des nouvelles dispositions ayant une implication importante pour la gestion des eaux pluviales au Québec, il y a lieu de faire le point avec ce premier Symposium sur les dernières années depuis la publication du Guide de gestion des eaux pluviales et de voir comment les nouvelles orientations influenceront les façons de faire au Québec.

Nouveaux documents, nouvelles imputabilités pour les ingénieurs.

De nouvelles pratiques seront implantées par le MDDELCC et l’IECA est en mesure de vous aider à respecter les nouvelles exigences.

Presentation et programme symposium 2017

Laissez un commentaire